Le lac de Serre-Ponçon dans les Hautes-Alpes est à un niveau extrêmement bas. Cela inquiète les professionnels du tourisme, car certaines activités nautiques pourraient ne plus avoir lieu. Le manque d’eau est un problème pour la planète avant tout, c’est ce qu’il faut retenir en priorité.

La sécheresse en France dans les zones touristiques

L’eau manque partout, pas uniquement au sud de la France. Il est cependant vrai que c’est dans les départements en dessous de la Loire que l’inquiétude se fait grande. Lorsqu’en avril le niveau de l’Ardèche est le même qu’en plein mois d’aout, on peut être inquiet si notre activité, c’est faire de la location de canoë-kayak. Il en est de même pour les gorges du Verdon ou encore le lac de lac de Sainte-Croix. Une économie mise à mal de notre faute, ne l’oublions pas. En effet, c’est notre impact qui a causé le réchauffement climatique. C’est aussi notre mode de consommation qui fait que l’on vit des sécheresses de plus en plus sévères.

Que faire pour éviter de courir à la catastrophe ?

Malheureusement, la catastrophe, nous y sommes déjà ! Et dans quelques années, on le comprendra mieux lorsque l’on verra combien coûte 1 mètre cube d’eau, ou pire encore quand on sera privé de l’eau courante à certaines heures du jour. Nous devons tout de suite changer, en commençant par respecter la nature et ne pas surconsommer. Les professionnels du tourisme vont subir la sécheresse cette année et les années à venir, ce sont eux les premières victimes économiques du réchauffement climatique en France. Par ailleurs, les touristes doivent aussi prendre conscience des effets de la sécheresse et de faire ce qu’il faut à leur niveau pour enrayer la sécheresse.

Vous pouvez également aimer :